Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Tous ensemble pour progresser dans la lutte contre le cancer avec le @Televie2018 ! https://t.co/NNlqdx3VREhttps://t.co/EpVkjxSkat

Communiqué de presse

De nouvelles règles pour le secteur audiovisuel en période électorale

Le Ministre MARCOURT salue le travail du CSA et les valeurs et balises qui ont guidé la rédaction du texte : égalité homme – femme, tolérance zéro face aux discours haineux, prise en considération des contenus diffusés sur les réseaux sociaux.

Sur proposition du Vice-Président du Gouvernement et Ministre des Médias, Jean-Claude MARCOURT, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé la nouvelle version du Règlement du CSA relatif aux programmes de radio et de télévision en période électorale.

En effet, le collège d’avis du CSA a notamment pour mission de rédiger et de tenir à jour un règlement portant sur l’information politique en période électorale. En prévision des prochaines échéances électorales d’octobre 2018 et de mai 2019, le collège s’est réuni pour adopter un nouveau règlement s’adressant à l’ensemble des éditeurs de radio et de télévision, pour l’élaboration de leurs programmes pendant la période électorale.

Dans les grandes nouveautés, le champ d’application est élargi et l’ensemble des obligations du règlement seront désormais étendues à la production des programmes diffusés sur les pages des réseaux sociaux administrées par les médias régulés en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Par ailleurs, en matière de représentativité des débats, outre l’obligation d’assurer une représentation équilibrée des partis politiques dans leurs programmes électoraux, les éditeurs doivent également veiller à la diversité au sens large, en ce désormais compris le respect de l’égalité entre les femmes et les hommes, notamment dans leurs débats électoraux.

Avec l’approbation du Gouvernement, ce texte a désormais force obligatoire et les dispositions du règlement seront applicables dès le début de la prochaine période de prudence électorale, c’est-à-dire le 14 juillet 2018, soit 3 mois avant le scrutin.

Le Ministre MARCOURT tient à saluer le travail des services du CSA et d’ajouter : « le CSA a joué son rôle de garde-fou des valeurs démocratiques tout en se montrant volontaire face aux évolutions technologiques à intégrer dans le champ d’application de la règlementation. Je tiens également à saluer les éditeurs représentés au Collège d’avis dans l’engagement  pris de veiller activement au respect de l’égalité dans les programmes couvrant les élections. Enfin, il est important de souligner que les dispositions restreignant l’accès à l’antenne des partis liberticides et autres mouvements habitués aux discours incitant à la haine ou à la discrimination, restent plus que jamais d’application. »

Close