Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Le #MR s’oppose à la motion conflit d’intérêt @ParlementF qui vise à défendre les intérêts francophones au #fédéralhttps://t.co/AL8xbMRgsP

Discours prononcé par Jean-Claude Marcourt, Ministre de l’Economie, lors de l’inauguration de la 4e écluse de Lanaye et de Liège Trilogiport.

Ce 13 novembre 2015 avait lieu, en présence du roi Philippe, l’inauguration de deux éléments majeurs pour l’économie liégeoise et wallonne.

« Les lieux que nous inaugurons aujourd’hui ont, à proprement parler, un caractère emblématique, pour ce qu’ils apportent à notre région, mais aussi parce qu’ils sont le résultat d’un travail impliquant tant d’acteurs mobilisés pour un même objectif, parce qu’ils sont aussi le résultat d’un bel exemple d’investissement mixte, public et privé.

Je serais tenté de dire que le Trilogiport relevait de l’évidence, vu la quantité de marchandises chargées et déchargées au Port Autonome de Liège, les connexions de celui-ci avec Anvers, l’Allemagne, les Pays-Bas et notre expertise dans le domaine de la manutention des conteneurs.

Mais plus encore, il relevait de l’évidence parce que, alors que toutes les consciences et toutes les volontés sont aujourd’hui unanimes pour favoriser l’économie bas carbone, le transport par route l’emporte encore et toujours parce que l’Europe manque de plateformes multimodales performantes.

Le secteur du transport et de la logistique représente à lui seul pour ce qui concerne la Wallonie plus de 5% de la valeur ajoutée, des dizaines de milliers de travailleurs, une croissance annuelle de l’emploi de 1,7%.

C’est un secteur qui a été clairement identifié comme devant apporter une contribution conséquente au redéploiement économique de la Wallonie.

Nous avons le privilège de nous situer au cœur d’une aire géographique qui concentre à elle seule 60% du pouvoir d’achat européen.

Une telle situation privilégiée, incomparable ne crée de valeur que si les conditions de son exploitation optimale sont remplies.

Je ne vous apprendrai rien en vous disant toute l’importance de la logistique dans la stratégie d’une entreprise.

Certains n’hésitent pas à évoquer le domaine artistique pour une activité où il s’agit d’allier le bon moment, le bon endroit, le moindre coût et la qualité préservée du produit.

En devenant logistique, le transport est devenu un secteur où la haute technologie joue un rôle de plus en plus essentiel. La chaîne logistique se doit d’être intelligente.

Nous avons voulu, de manière légitime, faire de la Wallonie une terre de logistique, nous avons de grands défis à relever, comme la multimodalité, la sécurité et la sûreté des chaînes logistiques, la gestion et la logistique durable.

Nous sommes d’ores et déjà sur la bonne voie et de grands groupes choisissent d’installer leurs centres logistiques chez nous et nous citent comme référence. Continuons à mériter cet intérêt.

Nous le faisons à travers l’objectif que nous nous sommes fixé dans le cadre du Plan Marshall 4.0 : la mobilisation du territoire à destination du développement économique.

Nous le faisons à travers l’aménagement d’infrastructures performantes et attractives comme nos zones d’activités économiques, nos ports autonomes, nos sites économiques en reconversion, nos « routes pour l’emploi ».

Nous le faisons à travers l’aménagement de « parcs 4.0 » en inscrivant nos infrastructures dans la révolution numérique, parce que les besoins des entreprises en termes de débit et de stockage des données sont sans cesse croissants.

Dans notre stratégie de mobilisation du territoire, le Port Autonome de Liège joue un rôle majeur. Menant une véritable politique de réseaux, il a pu optimaliser la chaîne logistique, qu’il s’agisse de Rotterdam ou d’Anvers, il s’inscrit dans le développement d’un transport structurant à côté de Liège Airport.

Désormais, avec le Trilogiport, nous sommes appelés à jouer un rôle d’avant-garde dans cette autre culture du transport qui est en train de voir le jour.

Nous confortons notre visibilité internationale -je soulignerai à cet égard la gestion internationale des infrastructures- et notre position de porte d’entrée sur le continent européen.

Une Wallonie engagée dans le quadrimodal, un aéroport répondant à l’enjeu des services express, devenir un hub logistique, pour notre région, n’est vraiment plus une ambition démesurée, mais se dessine de plus en plus comme une réelle possibilité.

Je vous remercie ».

Jean-Claude MARCOURT

Close