Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

RT @VidalFrederique: Heureuse de rencontrer @jcmarcourt, ministre de l’ESR de Belgique francophone, à Bruxelles pour parler renforcement de…

Communiqué de presse

La Fédération Wallonie-Bruxelles soutient l’enseignement juridique clinique en faveur de l’inclusion des étudiants en situation de handicap

Sur proposition du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Jean-Claude MARCOURT, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé ce mercredi 9 mai une subvention de 54.180 euros destinée à soutenir l’Equality Law Clinic de l’ULB dans son projet de Code de bonnes pratiques en vue de l’inclusion des étudiants en situation de handicap dans l’enseignement supérieur.

Force est de constater que les personnes en situation de handicap continuent d’avoir un niveau d’éducation nettement moins élevé que la moyenne et font face à un taux de chômage particulièrement problématique. Il est dès lors important de favoriser des initiatives qui accompagnent les jeunes en situation de handicap dans leur parcours d’étudiant. C’est également en vue de mieux combattre les exclusions dans l’enseignement que l’accent a progressivement été mis sur l’éducation inclusive au plan international, national et communautaire.

Aujourd’hui, l’enseignement juridique clinique offre la possibilité aux étudiants en droit, pendant leur cursus et sous la direction d’enseignants de l’université, de travailler sur des cas réels, en collaboration avec des avocats, des ONG, des institutions nationales ou internationales.

L’Equality Law Clinic (ELC) de l’ULB a ainsi entamé depuis quelques années une réflexion autour de l’élaboration d’un Code de bonnes pratiques pour l’inclusion des étudiants en situation de handicap à l’Université. Elle bénéficie de l’expertise de différents organes de l’université, de la Commission de l’Enseignement Supérieur Inclusif de l’ARES, de celle d’UNIA ainsi que de plusieurs associations travaillant quotidiennement sur le terrain, mais aussi de l’inclusion de ses deux fondatrices, les professeures Emmanuelle Bribosia et Isabelle Rorive, dans plusieurs réseaux européens et internationaux.

Le Ministre MARCOURT se réjouit de voir les universités se lancer dans de telles initiatives en faveur d’un véritable enseignement inclusif. Il précise « Il est essentiel de se battre pour permettre à chaque étudiant et étudiante en situation de handicap d’accéder à l’enseignement supérieur. Ce projet de l’Equality Law Clinic vise non seulement plus d’égalité mais offre également une diversité nécessaire à l’enrichissement de nos établissements. Et puis, n’oublions pas que cette clinique de droit est un formidable outil pédagogique pour nos étudiant·e·s qui peuvent ainsi mettre directement en application leur connaissance en s’investissant dans des projets de société. »

Close