Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Plan de fréquences : l’appel d’offres est lancé pour les #radios en analogique (#FM) ainsi que, pour la première fo… https://t.co/iVkYhuDiiu

Communiqué de presse

Le 5 ème contrat de gestion de la RTBF consolide la vision stratégique 2022 avec un ancrage local fort, une offre originale et digitale

Ce jeudi 13 décembre, lors d’une séance officielle, le contrat de gestion de la RTBF 2019-2023 a été signé par le Ministre de médias, Jean-Claude Marcourt, le président du Conseil d’administration Jean-François Raskin et l’administrateur délégué de la RTBF, Jean-Paul Philippot.

Ce cinquième contrat de gestion s’appuie sur les acquis du média de service public, confirme la RTBF dans son rôle de media global avec une présence en tv, radio, sur les sites web et réseaux sociaux et consolide la vision 2022. Le nouveau modèle d’entreprise initié depuis septembre est également validé. L’approche 360° avec une présence sur toutes les plateformes numériques doit permettre à la RTBF de remplir ses missions de service public : informer, divertir, éduquer, en regard de l’évolution des modes de consommation de tous ses publics.

Le Ministre Marcourt tient à souligner les évolutions majeures de ce contrat de gestion qui renforcent l’ancrage local de la RTBF au coeur d’un monde en pleine mutation technologique et de recherche de sens :

« Dans un monde de plus en plus complexe, décrypter, éduquer, émanciper sont au coeur d’une mission de service public d’information et constituent dès lors le socle du nouveau contrat de gestion. Au service d’une information de qualité pour tous, la RTBF doit se profiler, plus encore, comme étant un référent dans un paysage médiatique éclaté et menacé par des dérives de désinformation latentes. Nous prenons aujourd’hui des engagements clairs en faveur de l’inclusion, la diversité et l, la promotion des artistes, la baisse de la publicité, le soutien à la production locale et indépendante, la qualité de l’information et le respect du travailleur. A la croisée des chemins, la Rtbf doit avoir, plus que jamais, les moyens de porter un projet ambitieux au service de toute la population.»

Le Conseil d’administration de la RTBF a validé le contrat de gestion lors de la séance extraordinaire ce lundi 10 décembre.

Pour son président Jean-François Raskin, « il est le résultat d’un long processus de de consultations impliquant une série d’acteurs, politiques, culturels, associatifs, professionnels. Il consacre l’engagement du Gouvernement pour le maintien et le renforcement d’un média public de services audiovisuels, indépendant et autonome. Au moment où se multiplient les sources d’information, la remise en question de certaines valeurs, l’omniprésence des fake news, ce n’est pas rien.

La transformation de la RTBF se traduit notamment dans la capacité d’engager l’entreprise dans le développement de nouveaux services, d’en faire un moteur important dans son secteur, de lui donner finalement les moyens et la latitude pour répondre aux nouveaux défis que doivent affronter les médias du 21ème siècle. Une attention supplémentaire devra être accordée au respect de nos valeurs, pour l’information mais aussi dans les rapports avec nos partenaires notamment sur les questions égalité femmes-hommes ou de diversité. La RTBF sera active dans le secteur de l’éducation au sens large, dans ses rapports avec le monde l’enseignement, de la recherche, de l’éducation aux médias ou de l’éducation permanente ».

Pour l’administrateur général, Jean-Paul Philippot « Ce nouveau contrat stabilise l’effectif et supporte également les besoins en formation des collaborateurs pour acquérir des compétences digitales et de nouvelles méthodes de travail. Notre mission qui consiste à informer de façon pluraliste et indépendante est renforcée pour, entre autres, contrer les fake news.Nous allons produire plus de contenus originaux sur toutes nos plateformes média, augmenter la diffusion d’oeuvre européennes, de court métrage, de coproduction, de documentaire… Notre engagement est d’aller à la rencontre de tous nos publics avec une offre qui réponde à leurs centres d’intérêts et qui soit ajustée à leur prisme générationnel. »

 

Close