Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Les syndicats enseignants plutôt positifs sur la réforme de la formation des enseignants : priorité à la revalorisa… https://t.co/0sEBGU214r

Communiqué de presse

Le décret SMA validé par le Gouvernement : étape cruciale vers la diffusion numérique des radios en Fédération Wallonie-Bruxelles

Sur proposition du Vice-Président du Gouvernement et Ministre des Médias, Jean-Claude MARCOURT, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté ce mercredi 9 mai 2018 le projet de décret modifiant la législation sur les services de médias audiovisuels du 26 mars 2009. Ce texte permettra aux auditeurs et aux opérateurs radiophoniques de bénéficier de l’évolution des technologies de diffusion, à savoir la diffusion numérique.

L’intention du Gouvernement est d’attribuer les radiofréquences  en mode analogique et numérique dans les meilleurs délais. Une même radio pourra ainsi diffuser simultanément dans les deux modes. Cette période, dite de simulcast, permettra aux radios et aux auditeurs de migrer progressivement vers la diffusion et réception hertzienne numérique.

Le Ministre des Médias, Jean-Claude MARCOURT, tient à souligner l’importance du texte qui doit aboutir aux nouvelles autorisations des radios pour émettre sur les ondes. Et d’ajouter : « La technologie du DAB+ est primordiale pour la qualité d’écoute de l’auditeur. C’est également une formidable opportunité qui débouche sur une offre de contenu augmentée. Ce sera donc plus de radios, un son de qualité, une meilleure captation et la possibilité d’accéder à un véritable contenu multimédia. Pour rappel, j’ai dégagé 5,4 millions d’euros en 2016 afin de financer les infrastructures qui permettront la diffusion sur la Wallonie et Bruxelles mais également d’améliorer l’attractivité de nos régions. » 

Pour les radios indépendantes, ce nouveau texte assouplit le contrôle du respect de leurs obligations légales et, in fine, un allègement de la charge administrative afin de coller à la réalité de ces radios qui fonctionnement majoritairement sur base de bénévolat. « Je suis attentif au pluralisme du paysage radiophonique francophone belge. De manière plus spécifique, je soutiendrai  les radios indépendantes dans cette transition technologique en prenant en charge les investissements nécessaires au passage en numérique. » a tenu à rappeler le Ministre MARCOURT.

Afin d’améliorer le rôle du Conseil supérieur audiovisuel, le Collège d’Avis a été remanié et son rôle repensé autour des métiers de la radiodiffusion.

Enfin, le projet de décret revoit et restructure les types de soutien du Fonds d’aide à la création radiophonique afin de le recentrer sur ses missions prioritaires que sont le soutien aux projets d’œuvres de création radiophonique, le soutien aux radios associatives et le soutien aux structures d’accueil.

Close