Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Un nouveau guide online des études supérieures en #FédérationWallonieBruxelles à destination des étudiants :… https://t.co/x76XENoI6k

Communiqué de presse

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles soutient le développement durable à travers le financement de projets concrets au cœur des institutions d’enseignement supérieur

A l’instar du financement des Personnes Contact Genre qui a permis à la communauté académique d’instaurer une dynamique forte autour de l’égalité femmes-hommes et a mené, entre autres, à l’institutionnalisation du Comité Femmes & Sciences ou à la création du Master en études de genre, le Vice-Président du Gouvernement, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Jean-Claude MARCOURT, souhaite réitérer l’expérience autour du développement durable, un autre enjeu sociétal primordial.

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie – Bruxelles y consacre ce jour un budget de 150.000 euros pour l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur. Le Ministre MARCOURT précise : « Je souhaite promouvoir la thématique du développement durable, non seulement dans les pratiques journalières des institutions, mais aussi dans les formations proposées. La volonté est de favoriser la création de nouvelles dynamiques au niveau des établissements d’enseignement supérieur à travers l’émergence de « Cellules de développement durable » créées au cœur de nos institutions. » 

En amont de cette décision, la Commission Développement Durable (CDD) de l’ARES a travaillé à la création de ces « Cellules de développement durable » au sein des établissements et a défini les missions y relatives :

  • l’organisation d’actions de développement durable ;
  • l’information sur les enjeux du développement durable ;
  • la mise en réseau de personnes-ressources en matière de développement durable au sein de leur établissement en vue de créer une communauté scientifique active sur le sujet.

Parallèlement à cette initiative, « Enseignement & Développement durable » constitue le cœur d’un projet pilote de l’ULB qui souhaite former tous ses étudiants, toutes disciplines confondues, aux grands enjeux sociétaux liés au développement durable : changements climatiques, pertes de biodiversité, nouveaux modèles économiques plus soutenables, … Cet objectif est ambitieux dans la mesure où il implique une double innovation, à la fois dans les programmes mais aussi dans les méthodes d’apprentissage.

Au niveau international, on constate que les universités les plus innovantes se sont déjà lancées dans des projets pédagogiques d’apprentissage au développement durable, chacune à leur manière mais toujours selon une approche horizontale sans distinction disciplinaire. Outre les plus-values en termes d’apprentissage pour l’étudiant, ce type de projet travaille également à un changement culturel au sein de l’institution en générant des alliances et initiatives interdisciplinaires. Cet ambitieux projet ambitieux voit le jour grâce au crédit d’impulsion de 90.000 euros proposé par le Ministre de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude MARCOURT et validé ce jour par le Gouvernement.

Et le Ministre de conclure : « Je me réjouis de voir se multiplier les initiatives en matière de développement durable, en particulier au niveau de la formation de nouveaux acteurs de notre société. Nous devons aider la communauté scientifique et académique à se coordonner autour d’enjeux de société criants d’actualité afin de susciter des réflexions qui doivent se traduire en actions concrètes. »

Close