Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Plan de fréquences : l’appel d’offres est lancé pour les #radios en analogique (#FM) ainsi que, pour la première fo… https://t.co/iVkYhuDiiu

Communiqué de presse

L’ULiège développe ses premiers projets de réalité virtuelle au service de l’enseignement et de la pédagogie universitaires

L’Université de Liège a présenté ses projets de technologies de réalité virtuelle appliquée à l’enseignement en sciences humaines au Ministre Jean-Claude Marcourt (Enseignement supérieur) à l’occasion d’un cours donné ce 19 décembre par les enseignants du groupe « Teaching with VR ».

Ces projets éducatifs s’inscrivent dans une dynamique institutionnelle qui vise à développer les outils numériques au service de l’enseignement et de la pédagogie universitaires. Parallèlement à la création de MOOC (Massive Online Open Courses), l’ULiège a lancé un programme de création d’environnements supports virtuels dans le domaine des sciences humaines.

Un groupe pluridisciplinaire d’enseignants, dénommé « Teaching with VR »,  développe depuis deux ans ces environnements de référence dans le but d’en tester l’adéquation à des objectifs pédagogiques et d’en élargir ensuite l’utilisation par d’autres enseignants universitaires dans différentes disciplines.

Après la réalité virtuelle, le développement de prototypes de réalité augmentée fait également partie des priorités de l’Université de Liège.

 

Une boîte à outils d’environnements virtuels

Le groupe Teaching with VR a développé différents éléments constituant une boîte à outils au service de l’enseignement en sciences humaines. Les environnements principaux ont été développés en utilisant plusieurs techniques (photogrammétrie, scan 3D, reconstruction architecturale volumétrique) :

  • une numérisation 3D mêlant différentes techniques du château de Jehay ;
  • une modélisation du bâtiment de HEC ;
  • une modélisation d’un environnement forestier ;
  • un espace de vie (cuisine et salle de bain) ;
  • un cockpit d’avion ;
  • un entrepôt logistique.

Chaque environnement peut être décliné pour différents usages : traitement des phobies et troubles anxieux en psychologie, étude marketing, étude architecturale pour l’enseignement du patrimoine, promotion du tourisme (en partenariat avec la Province de Liège), formation en logistique, apprentissage d’une langue étrangère, etc.

 

Intérêt pédagogique

Ces environnements permettent d’enrichir la formation en exploitant différentes caractéristiques de la réalité virtuelle. En effet, il est possible de reproduire de manière très réaliste des situations de la vie réelle. L’étudiant est immergé dans ce nouveau monde qui devient sa nouvelle réalité et est exposé à des processus qu’il doit apprendre à maîtriser. On se rapproche de l’apprentissage par la pratique. Par ailleurs, le professeur a un contrôle complet sur l’environnement et peut ainsi exposer progressivement et sans danger l’étudiant ainsi que lui montrer l’impact d’une bonne ou mauvaise décision. L’environnement peut correspondre à une scène familière, mais aussi à des situations plus complexes ou à des milieux moins accessibles (une entreprise à l’autre bout du monde ou un milieu hostile).  Enfin, les environnements peuvent être enrichis avec diverses informations ou possibilités d’actions : explications sur une spécificité architecturale, ajout d’escaliers pour tester l’activité physique, visualisation d’un bâtiment depuis un nuage…

 

Une démarche associant la communauté enseignante et étudiante

Le groupe Teaching with VR encadre aussi le développement de nouveaux environnements par des étudiants afin que les environnements dédiés soient enrichis par les apprenants eux-mêmes.

Vu son succès, ce projet pilote se prolonge afin de doter l’ULiège d’un véritable outil opératoire qui servira au plus grand nombre et d’impliquer quiconque veut mobiliser cet outil dans ses enseignements. Des partenariats ont été noués dans ce sens avec d’autres institutions étrangères dont l’Université du Québec en Outaouais au Canada, pionnière dans le domaine.

Initié en 2017 par le Pr Éric Haubruge, le projet Teaching with VR est porté par des enseignants de quatre Facultés : Roland Billen, Vice-doyen à l’enseignement de la Faculté des Sciences ; Björn-Olav Dozo, de la Faculté de Philosophie et Lettres ; Anne-Marie Étienne, Vice-doyenne à l’enseignement de la Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Éducation et Michaël Schyns, Vice-doyen à l’enseignement de HEC Liège – École de Gestion de l’Université de Liège.

Le Vice-Président du Gouvernement, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Jean-Claude Marcourt, tient à souligner l’importance fondamentale des nouvelles technologies dans le développement des apprentissages et de la science : « La réalité virtuelle et augmentée nous offre aujourd’hui de nouvelles perspectives dans de multiples domaines scientifiques. Ces technologies sont de nouveaux outils au service du savoir permettant de tester de nouvelles méthodes d’apprentissage mais aussi de construire, par exemple dans le domaine des sciences psychologiques, de précieuses applications au service de l’accompagnement des personnes souffrant de traumatismes. J’ai souhaité que la Fédération Wallonie Bruxelles soutienne activement le programme « Teaching with VR » afin d’ouvrir nos amphithéâtres à ces technologies nouvelles et de pousser, encore un peu plus loin, les frontières de la connaissance. »

 

Phase de développement des environnements de réalité virtuelle et augmentée

  • 2017-2018 : premiers prototypages VR (réalisé)
  • 2018-2019 : déploiement de 10 environnements VR et premiers prototypages AR (en cours)
  • 2019-2020 : déploiement de 10 usages de l’AR. Cellule d’aide à la création et à la déclinaison des environnements VR ; locaux équipés du matériel pour recevoir les enseignants et leur classe désireux de partager une expérience VR ou AR commune.
  • À partir de 2020 : cellule d’aide à l’utilisation de la VR et de l’AR établie et opérationnelle.

 

Par ailleurs, le groupe Teaching with VR a entamé plusieurs projets de réalité augmentée et mixte :

  • Architecture : interprétation visuelle 3D de croquis;
  • Logistique : aide à la décision permettant à un opérateur de remplir plus rapidement et plus efficacement un conteneur ;
  • Médecine : visualisation en 3D détaillée de différentes parties de l’anatomie;
  • Histoire : analyse de techniques pour la taille du silex;
  • Marketing : modélisation de produits à commercialiser.

Plus d’infos

http://teachingwithvr.uliege.be

Close