Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Votre radio passe au numérique avec le DAB+: qu’est ce que ça va vous apporter? https://t.co/jbemJhTkQt via @rtlinfo

Communiqué de presse

Marcourt réserve 14 millions d’euros par an pour de nouveaux projets de recherche.

Le décret portant financement du programme de recherche fondamentale intercommunautaire (EOS) passe au Parlement. 

Avec la sixième réforme de l’État, le programme de recherche fondamentale intercommunautaire appelé « Pôles d’Attraction Interuniversitaires » a été communautarisé et s’est arrêté en 2017. Ce programme était reconnu par l’ensemble des acteurs comme un vecteur d’excellence et de collaborations. La communauté scientifique s’est d’ailleurs manifestée très clairement en faveur du maintien d’un tel outil de collaborations scientifiques intercommunautaires. 

C’est pourquoi les Ministres en charge de ce dossier, Mr. Philippe Muyters et Mr. Jean-Claude Marcourt, ont décidé de poursuivre les collaborations scientifiques de haut niveau entre équipes universitaires des deux Communautés.

Le nouveau programme de recherche fondamentale intercommunautaire a dorénavant pour nom « EOS » (Excellence Of Science) et a débuté officiellement en janvier de cette année. Sur les 38 projets sélectionnés, ce sont 300 chercheurs qui sont soutenus par ce programme et 500 nouveaux emplois qui pourront être financés. 

Au niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Vice-Président du Gouvernement, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Jean-Claude Marcourt, a décidé de créer un nouveau Fonds associé au sein du FNRS afin de le doter d’un montant annuel d’environ 14 millions d’euros pour les projets EOS. De manière plus générale, le Ministre a initié une dynamique de refinancement de la Recherche fondamentale en Wallonie et à Bruxelles. Il a ainsi augmenté les budgets octroyés au FNRS pour 2018 de 8 millions d’euros qui viennent s’ajouter aux 14 millions réservés aux EOS.

Close