Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Le #MR s’oppose à la motion conflit d’intérêt @ParlementF qui vise à défendre les intérêts francophones au #fédéralhttps://t.co/AL8xbMRgsP

Communiqué de presse

Précisions budget enseignement supérieur

À l’occasion de l’ajustement de son budget 2017, présenté ce jeudi 11 mai 2017 à la presse, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé, sur proposition du Ministre de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt, la mise en œuvre de nouvelles mesures visant à soutenir l’Enseignement supérieur.

Afin de répondre aux préoccupations de l’ensemble des institutions (Universités, Hautes Écoles, Écoles supérieures des Arts) qui, depuis la mise en œuvre du Décret Paysage, sollicitent une aide pour leur permettre d’entrer pleinement dans la philosophie du nouveau décret, un budget d’un peu moins de 2 millions d’euros sera dégagé cette année. Ce montant, qui passera à environ 5 millions et demi en 2018, a pour objectif de permettre aux institutions de renforcer leurs équipes administratives, notamment pour améliorer le suivi administratif des parcours académiques des étudiants. Ceux-ci bénéficient en effet d’une plus grande souplesse dans l’organisation de leurs programmes d’études, une opportunité qui représente cependant un suivi plus complexe à mettre en œuvre par les institutions.

Selon le Ministre Marcourt « cette décision s’inscrit en cohérence avec les efforts entrepris depuis le début de la législature, qui visent à mettre en œuvre la nouvelle organisation des études académiques. En 2016, tout d’abord, avec le concourt de l’ARES, le projet informatique de grande ampleur « ePaysage » a été initié afin mettre à la disposition des institutions un outil de suivi et de gestion des parcours académiques. La nouvelle mesure décidée par le Gouvernement aujourd’hui permettra désormais de donner des moyens humains supplémentaires aux institutions pour améliorer le suivi qu’elles peuvent offrir aux étudiants. » Il s’agit donc d’une mesure qui bénéficiera tant aux institutions qu’aux étudiants.

Une autre mesure décidée par le Gouvernement concerne la préparation de la réforme de la formation initiale des enseignants, pour laquelle du personnel sera également mis à la disposition des institutions afin de préparer la mise en œuvre concrète de la nouvelle formation, comme la préparation des grilles horaires.

Enfin, à la suite des négociations sectorielles et à la demande des syndicats, un budget sera également dégagé pour initier une politique de remplacement des départs du personnel académique en congé de maternité.

Et le Ministre de conclure : « Après le refinancement décidé en 2016, qui représente 107 millions d’euros sur l’ensemble de cette législature, ces nouvelles mesures représentent une nouvelle preuve de l’attention toute particulière de ce Gouvernement pour l’Enseignement supérieur, et du soutien qualitatif qu’il entend lui apporter au-delà d’un renforcement structurel de son financement. »

Close