Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Le #MR s’oppose à la motion conflit d’intérêt @ParlementF qui vise à défendre les intérêts francophones au #fédéralhttps://t.co/AL8xbMRgsP

À la tribune du Parlement

Projet TERRA Research Centre – centre d’excellence

Implanté à Gembloux Agro-Bio Tech, le Centre d’excellence TERRA regroupera bien, dès la rentrée académique 2017, 175 enseignants et chercheurs travaillant dans l’ingénierie biologique appliquée à l’agronomie, la biotechnologie et l’environnement. Ce nouveau centre de recherche multidisciplinaire et international, structure unique en Fédération Wallonie-Bruxelles, favorisera les collaborations scientifiques et les interactions avec le monde de l’entreprise.

Le financement du FNRS a été utilisé pour développer le système d’éclairage des cellules de l’ECOTRON. Ce dispositif, basé sur un système de LED, est une des spécificités majeures en termes de technologie et constitue une des approches innovantes de cet outil comparées à celles développées dans les structures similaires en Europe.

La Fédération Wallonie-Bruxelles apporte également son soutien, non seulement au travers des postes permanents d’enseignants-chercheurs, de logisticiens et de techniciens dédiés au TERRA Teaching and Research Center, mais aussi dans la communication – promotion de l’infrastructure dans le cadre de la mise à disposition pour l’ensemble des universités de la Fédération ainsi qu’à l’international.

En matière d’organisation, le TERRA Teaching and Research Center est géré par un comité de gestion composé outre le Président, le Vice-Président, le Secrétaire, le Vice-Doyen à la Recherche et un représentant des personnels scientifiques et administratifs, techniques et ouvriers de Gembloux Agro-Bio Tech, de représentants des différents projets développés au sein de TERRA et des responsables des trois Cellules d’Appui à l’Enseignement et à la Recherche de la structure (AgricultureIsLife, EnvironnementIsLife et FoodIsLife). On y retrouve à l’heure actuelle, outre des enseignants-chercheurs de Gembloux Agro-Bio Tech, des représentants des Facultés de Médecine Vétérinaire, Sciences et Sciences appliquées de Liège Université. Parmi les participants aux différents projets, on retrouve des chercheurs des autres universités, des hautes écoles ainsi que du Centre Wallon de Recherche Agronomique. Les équipements remarquables du Centre seront bien entendu à la disposition de l’ensemble des chercheurs de la communauté Wallonie-Bruxelles.

Ainsi, dans le cadre des financements du FNRS, ce dernier a subventionné l’UCL pour de nouvelles serres en parallèle à l’intervention en faveur de l’écotron. L’utilisation réciproque des installations de et par chaque institution a été discutée.

Pour FoodIslife, la partie ciblant l’agro-alimentaire, un accord avec l’ensemble des universités de la Fédération a été décidé, notamment en interaction avec le pôle de compétitivité Wagralim, et l’initiative Keyfood.

A l’international et dès à présent, TERRA est déjà impliqué dans deux réseaux européens d’infrastructures de recherche qui regroupent de nombreuses institutions en Europe. D’autres collaborations sont conventionnées avec l’Académie des Sciences Agronomiques de Beijing, l’Université de Lille ainsi qu’avec d’autres universités françaises.

Un réseau européens « FoodNexus » est en cours de constitution avec une diversité de partenaires, notamment l’Université de Gand et l’Université de Wageningen aux Pays-Bas.

Enfin, en ce qui concerne l’Ecotron, la réception provisoire du bâtiment a eu lieu ce 6 juillet 2017. Les premiers tests de validation technique de celui-ci sont en cours. Un déménagement des laboratoires annexes à l’écotron et à FoodIsLife est programmé pour début septembre. Une première expérience est programmée dans l’Ecotron à partir d’octobre.

Close