Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Le #MR s’oppose à la motion conflit d’intérêt @ParlementF qui vise à défendre les intérêts francophones au #fédéralhttps://t.co/AL8xbMRgsP

Communiqué de presse

Un cocktail vitaminé pour l’économie wallonne

Deux réformes économiques d’ampleur basées sur la simplification et l’efficacité – le dispositif de soutien aux entreprises et à la recherche dans les domaines de pointe. 750 millions de financement pour le développement économique et l’emploi à travers les outils financiers.

Le Vice-Président du Gouvernement wallon, Ministre de l’Economie et de l’Innovation, Jean-Claude MARCOURT, avance dans deux réformes fondamentales qui confirment la place dévolue à la création d’activités et d’emplois, fil rouge du Plan Marshall 4.0.

Sur sa proposition, le Gouvernement de ce jeudi 3 décembre 2015 adopte en troisième lecture la réforme de spécialisation intelligente et valide la nouvelle stratégie du dispositif de soutien aux entreprises. Il confirme enfin, le détail de la répartition des moyens financiers du Plan Marshal 4.0 dans les outils financiers wallons pour un montant total de 750 millions d’euros.

Nouveau régime de soutien aux entreprises wallonnes.

La réforme concerne les aides dites de premier niveau, en d’autres termes, les aides d’amorçage. L’ensemble du dispositif est restructuré en un portefeuille qui couvre l’ensemble de la vie de l’entreprise : de la création à la croissance, en passant par la transmission. La réforme vise à mettre en place des aides plus flexibles, rapidement activables et complètement harmonisées. Les entrepreneurs se référeront dorénavant à un portefeuille d’aides logé sur le portail unique de l’AEI (l’Agence de l’entreprise et de l’Innovation).

La Wallonie confirme sa stratégie de spécialisation intelligente en réformant en profondeur la politique de recherche.

La stratégie de spécialisation intelligente portée par le Gouvernement va permettre de concentrer les moyens dédicacés à la recherche autour de secteurs de pointe. Cela signifie, concrètement, que les budgets consacrés aux pôles de compétitivité et à la recherche s’orientent, plus encore aujourd’hui qu’hier, vers des domaines spécifiques qui débouchent sur des produits de niche, vecteurs de nouveaux emplois. Les projets seront désormais construits systématiquement dans une dynamique partenariale interdisciplinaire et interuniversitaire. La gouvernance extérieure est renforcée par le biais d’un jury indépendant. Cette nouvelle stratégie pousse la recherche appliquée et les projets industriels des 6 pôles vers des disciplines telles que les nanotechnologies, la photonique, les lasers, l’imagerie digitale, la transformation des matériaux, les technologies avancées dans le recyclage des matériaux, les propriétés pharmaceutiques et nutritionnelles exceptionnelles dans l’agro-alimentaire, les biotechnologies, les applications numériques ou encore les industries créatives. A noter que la Commission européenne vient de délivrer un avis positif quant à cette stratégie.

Le soutien à l’économie renforcé durablement.

Enfin, la dernière décision concerne la mobilisation des moyens budgétaires alloués aux outils financiers publics. Le Ministre MARCOURT annonce une enveloppe de 750 millions d’euros pour booster le développement économique et l’emploi à travers les fonds FEDER et les budgets wallons y relatifs. Les moyens seront ici concentrés au niveau des outils financiers publics pour, de manière très concrète, doper la croissance, l’innovation, l’internationalisation et l’accompagnement renforcé à l’entrepreneuriat.

Le Ministre MARCOURT présente une série de décisions ce jour qui vont véritablement faire office d’électrochoc au niveau de l’économie wallonne : « Nous faisons des choix stratégiques qui modifient durablement les politiques en matière de recherche et de soutien aux entreprises en Wallonie. Les maitres mots sont la simplification et l’excellence au service de celles et ceux qui lancent un projet, qui entreprennent ».

Close