Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Les syndicats enseignants plutôt positifs sur la réforme de la formation des enseignants : priorité à la revalorisa… https://t.co/0sEBGU214r

Communiqué de presse

Un demi-million d’euros dégagé par le Ministre MARCOURT pour renforcer l’action des pôles dans l’aide à la réussite et la préparation aux études supérieures

Le Vice-Président du Gouvernement et Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Jean-Claude MARCOURT, accorde une attention particulière à l’orientation et à la préparation des étudiants lorsqu’ils entament leurs études.

En 2017-2018 l’ARES a mené une vaste enquête visant à mettre en évidence les parcours et les catalyseurs de la réussite en première année  du premier cycle. Les résultats de cette recherche ont  notamment montré que les étudiants qui avaient un parcours direct et avaient fait directement le bon choix d’études avaient le plus de chance de réussir. Tout dernièrement, le portail « mes études.be » a été lancé dans l’optique d’offrir une information complète et pratique sur l’ensemble de l’offre d’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le portail connaît d’ores et déjà un vif succès auprès des internautes.

A l’initiative du Ministre MARCOURT, une subvention de 534.000 euros est octroyée ce jour par le Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles aux cinq Pôles académiques. L’allocation doit leur permettre d’organiser, au cours de l’année académique 2018-19, des activités de préparation aux études supérieures et d’aide à la réussite. Pour rappel, les Pôles académiques ont été créés par le Décret Paysage pour inciter les établissements d’enseignement supérieur à collaborer sur base géographique.

Ce budget qui vient s’ajouter au financement actuel des Pôles académiques sera récurrent et ce, dès 2018. Il sera réparti à parts égales entre les cinq Pôles.

Pour le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Jean-Claude MARCOURT ; « Il est fondamental d’améliorer et de faciliter la transition entre l’enseignement secondaire et l’enseignement supérieur.  Ce budget conséquent renforcera les initiatives existantes tout en permettant de les structurer par zone géographique. Dans tous les établissements d’enseignement supérieur, les pratiques pédagogiques et les réflexions sur  l’aide  à la réussite  se développent et s’institutionnalisent. L’accompagnement des étudiants qui entrent dans l’enseignement supérieur prend toujours plus d’ampleur et se diversifie, et pourtant, en dépit des efforts déployés, l’échec et l’abandon persistent. Et le Ministre de conclure : « Il est nécessaire de donner aux Pôles académiques les moyens nécessaires pour qu’ils puissent remplir leurs missions fondamentales que sont la coordination de l’orientation des futures étudiants et des formations préparatoires aux études supérieures ».

Close