Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Le #MR s’oppose à la motion conflit d’intérêt @ParlementF qui vise à défendre les intérêts francophones au #fédéralhttps://t.co/AL8xbMRgsP

Un « super-ordinateur » au service de l’innovation en Wallonie

En 2012, la Wallonie investissait dans un supercalculateur, classé aujourd’hui parmi les plus puissants au monde. Installé à Gosselies et opéré par le centre de recherches appliquées Cenaero, il constitue, avec ses 14000 processeurs, un formidable outil tant pour la recherche fondamentale que pour la recherche appliquée.

Avec cet équipement de pointe, la Wallonie a considérablement accéléré son engagement dans le calcul intensif, au bénéfice de la recherche et des entreprises.

Ce « superordinateur » constitue ainsi un vecteur d’innovation crucial pour les PME et centres de recherches en Wallonie. Les champs d’application du calcul intensif sont vastes et son utilisation permet, entre autres, des gains de performance, des gains de temps de développement, la diminution de prototypes, la diminution du nombre d’expériences dans les sciences du vivants, mais aussi l’émergence de nouveaux modèles de compétitivité dans de nombreux secteurs d’activités : aéronautique, automobile, énergie, finance, télécommunications, santé, chimie, biotechnologies, agroalimentaire, multimédia, environnement, big data, etc.

superordi

Plus largement, l’utilisation de ce supercalculateur constitue un des nombreux éléments qui se trouvent au cœur du tournant numérique wallon, numérique qui constitue, quant à lui, l’un des fers de lance de la politique de développement économique wallon. Avec « Digital Wallonia », stratégie numérique de la Wallonie lancée il y a un an, la volonté est de placer la Wallonie dans le peloton des Giga Régions.

Close